Banques alimentaires et gestion des stocks

►  À la banque alimentaire


Le travail en amont, là où sont acheminées les denrées récoltées, exige une logique managériale poussée de gestion des stocks. Rien n’est laissé au hasard. Comme le soulignait Pierre Bourdieu, « d’une façon générale, l’humanitaire est aujourd’hui davantage soumis aux impératifs d’une gestion rigoureuse, d’un professionnalisme exigeant et d’une programmation rationnelle des objectifs.

Dans cette capsule, Hélène Vézina, responsable de l’approvisionnement chez Moisson Québec, explique dans le détail la chaine logistique d’approvisionnement, de gestion des stocks et de distribution. Moisson Québec est un organisme qui récolte des denrées alimentaires auprès des supermarchés et qui les redistribue par la suite aux différentes banques alimentaires de la grande région de Québec. Par cet effort, plus de 38 000 personnes bénéficient au moins d’un repas par jour chaque mois.

Si les normes du secteur marchand s’imposent désormais plus ou moins à toutes ces associations caritatives, il n’en reste pas moins qu’elles contribuent à nourrir des gens qui n’arriveraient pas à le faire autrement.

© Pierre Fraser (Ph.D.), sociologue, 2020 / texte et capsule vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.