Entre marché public et banque alimentaire

[Lire ce numéro]
Dans un marché public, l’image est partout, prédomine, communique, construit, façonne des comportements de consommation. Truffé de repères visuels, depuis le simple panneau-réclame, le prix affiché, la disposition de ce qui est vendu, le design des contenants et des étiquettes, l’attitude des vendeurs, tout vise un seul objectif : amener le client à se procurer soit des produits de niche, soit des produits du terroir, soit des produits de proximité. Le travail du sociologue ouvre dès lors des perspectives visuelles et de là, à l’humain saisi dans une posture, un contexte. Métaphysique du social capturé dans une interprétation qu’il construit, la sociologie visuelle subsume alors tout un faisceau d’approches que cloisonnaient jusque-là des sciences humaines. Elle devient focale effectivement, comme la caméra.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.