Littérature autochtone au Québec

À la rencontre de la littérature québécoise

Couronnant le 25e anniversaire de l’AIEQ, le Voyage en littérature québécoise (VLQ) est un programme de formation destiné à l’enseignement de la littérature québécoise à l’étranger. Vivant, et illustré de documents d’époque et de références bibliographiques et numériques, cet outil pédagogique s’adresse aussi à toute personne désireuse de se familiariser ou d’approfondir ses connaissances dans le domaine. Présenté sous forme d’entrevues vidéo avec des spécialistes de divers genres littéraires, le VLQ repose sur l’Atlas littéraire du Québec (Fides, 2020), la plus récente synthèse parue sur le sujet, sous la direction de Pierre Hébert, Bernard Andrès et Alex Gagnon. Produites par l’AIEQ, ces entrevues sont conçues et animées par Bernard Andrès, captées et réalisées par Pierre Fraser.

Marie-Hélène Jeannotte trace ici un parcours de la littérature autochtone au Québec depuis le début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui, parcours qui mérite que l’on s’y attarde tout particulièrement.

Si, pendant longtemps, les histoires et les perspectives des peuples autochtones ont été ignorées ou marginalisées par la littérature dominante principalement produite par des auteurs non autochtones, c’est surtout au cours des années 1960 et 1970 qu’un regain d’intérêt pour les cultures et les histoires autochtones s’est manifesté, qui a conduit à l’émergence de nouvelles voix et de nouvelles perspectives dans la littérature québécoise. Les auteurs autochtones ont alors commencé à publier des œuvres qui abordaient les thèmes de l’identité culturelle, de la colonisation, de la résistance et de la réconciliation.

Au cours des dernières décennies, il y a eu un développement continu de la littérature autochtone au Québec, avec des auteurs issus des Premières Nations de plus en plus présents sur la scène littéraire. Il y a également eu un intérêt croissant pour les œuvres autochtones par les lecteurs et les critiques littéraires, avec des reconnaissances et des prix littéraires décernés à des auteurs autochtones.

Il est important de noter que la littérature autochtone est diverse, riche et complexe, et qu’elle reflète les multiples perspectives et expériences des peuples autochtones du Québec. Il y a une multitude d’écrits autochtones, depuis les récits de vie, la poésie, la prose-fiction, la bande dessinée, les textes scéniques, les récits oraux traduits en écrits, etc. Cette littérature est un moyen de transmettre les histoires, les traditions, les valeurs et les croyances des peuples autochtones, et de les partager avec un public plus élargi.

Vos commentaires

%d blogueurs aiment cette page :